RTFlash

Vivant

Les musiciens ont un cerveau plus développé

Les musiciens confirmés ont un cerveau plus développé que les non-musiciens, qu'il s'agisse de la zone de l'ouïe ou de celles commandant la vue et les mouvements, selon une étude de l'université de Iéna (est de l'Allemagne) parue mardi. Cela ne signifie pas pour autant que les musiciens soient plus intelligents, précise l'étude. Pour la première fois, des scientifiques --dont un professeur de l'école de Harvard aux Etats-Unis-- ont étudié en parallèle la structure complète du cerveau chez les musiciens professionnels, les amateurs et les non-initiés. "En comparant les structures du cerveau de ces trois groupes, nous avons pu en même temps établir un rapport entre le niveau de pratique musicale et les différentes zones" du cerveau, écrit le Dr Christian Gaser, de l'université Friederich-Schiller de Iéna. Ces travaux ont été menés grâce à la méthode dite "voxel par voxel" (IRM --imagerie par résonance magnétique-- anatomique en trois dimensions). Des études menées uniquement au niveau de la zone consacrée à l'ouïe par l'université de Heidelberg (ouest de l'Allemagne) avaient déjà montré que cette dernière était plus importante et active chez les musiciens confirmés, rappelle l'étude. Jouer un instrument développe non seulement l'ouïe des musiciens mais également l'activité moteur du cerveau, notamment en obligeant le musicien à traduire rapidement des notes visuelles en mouvements de doigts, souligne l'étude.

Journal of Neuroscience :

http://www.jneurosci.org/cgi/content/abstract/23/27/9240

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

  • J.T.

    7/06/2016

    Si l'on arrive à cette prouesse, l'on devrait plutôt comparer les cerveaux de musiciens créatifs, capables de créations improvisées et les autres..., ceux qui ne font qu'interpréter une partition.

    Ce serait un bon moyen de repérer, pour cette activité, mais aussi pour d'autres nécessitant ce don large, les plus créatifs, et pourquoi.

    Question de goût de la nouveauté, ou, croyance en son incapacité de créer ?

  • Poster un nouveau commentaire

    back-to-top