RTFlash

Avenir

Un minidrone plus autonome

Actuellement, l’autonomie maximale à laquelle plafonnent les mini-drones est de l'ordre de la demi-heure. Comme une augmentation de la capacité des batteries les rendrait trop lourds, une start-up de Singapour a peut-être trouvé la solution : alimenter les drones grâce à une pile à combustible à hydrogène.

Elle vient de développer un prototype multirotor baptisé Hycopter. Il est doté de tubes rechargeables, stockant du gaz pressurisé. La pile à combustible hybride de polymère de lithium transforme ensuite l’hydrogène en énergie électrique pour alimenter les moteurs. Autre idée ingénieuse, avoir placé les tubes dans le châssis même de l’appareil, à l’endroit où la structure était creuse.

Au total, l’appareil, qui pèse environ 5 kilos, serait capable d’effectuer des vols d’une durée de quatre heures sans charge utile et de 2 heures et demie avec une charge utile d’un kilo. Ce qui pourrait faciliter énormément la livraison par drone ou les opérations de surveillance. HUS assure que le coût des vols serait également plus faible : environ 7,50 dollars la mission en tenant compte du prix de l’hydrogène qui s’élève actuellement à 5 dollars le KWH.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Gizmag

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

Poster un nouveau commentaire

back-to-top