RTFlash

Lyon teste l'Internet par voie hertzienne

En matière d'Internet rapide on connaissait déjà le câble, l'ADSL et le satellite. Voilà que se présente aujourd'hui un mode inédit de télécommunications : la boucle locale radio (BLR). La société d'origine américaine FirstMark Communications, qui vient d'obtenir l'une des deux licences nationales pour la BLR, expérimente ce système à Lyon depuis deux ans. Avec succès. Perchées au sommet de la Tour Suisse à la Part-Dieu, les quatre antennes installées par FirstMark permettent à n'importe quelle entreprise du quartier de se connecter à internet, mais aussi de téléphoner sans passer par France Télécom, le tout via les ondes hertziennes. Il suffit de poser une petite parabole de 26 cm sur son toit pour avoir accès à ces services annoncés environ 35 % moins cher que ceux de France Télécom. Cinq entreprises lyonnaises et trois établissements publics testent gratuitement la BLR depuis octobre 1998. Le plus important d'entre eux est la Bibliothèque municipale de Lyon dont le directeur ne cache pas son enthousiasme pour ce nouveau mode d'accès au Net. “À la BM, tous les bibliothécaires sont de gros consommateurs d'Internet. Grâce au hertzien on est passé d'une connexion à 64 Ko à 512 Ko. C'est une solution excellente”, affirme Patrick Bazin, le directeur de la bibliothèque municipale. “Et depuis que l'on a raccordé nos 330 terminaux à ce système nous n'avons rencontré aucun problème.” Après cette phase de tests concluante, FirstMark compte installer une dizaine de stations relais supplémentaires à Lyon d'ici la fin de l'année. Chacune d'entre elles représente un investissement de 1,5 million de francs et permettra à la société de couvrir l'ensemble de l'agglomération. Les PME-PMI représentent la cible unique de FirstMark qui a choisi de ne pas s'adresser au grand public. Une stratégie totalement opposée à celle de Fortel, le groupe qui a obtenu l'autre licence nationale de BLR. Fortel veut couvrir 232 villes de plus de 20 000 habitants et vise un million d'abonnés d'ici 2007. L'abonnement devrait aller de 200 à 300 francs pour un accès internet illimité (communications incluses). À Lyon, les particuliers devront donc patienter encore un quelque temps avant d'accéder au Net par la radio.

Lyon Capitale : http://www.lyoncapitale.fr/une.html

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

Poster un nouveau commentaire

back-to-top