RTFlash

Lockheed Martin construira l'avion supersonique ultra-silencieux de la NASA

Le constructeur américain Lockheed Martin a signé un contrat de 201,6 millions d’euros (247,5 millions de dollars) avec la NASA pour la conception, la construction et le test d’un avion supersonique ultra-silencieux. L’appareil, baptisé X-plane pourrait faire renaître l’aviation supersonique commerciale.

En février, le gouvernement américain validait le budget de cet avion supersonique ultra-silencieux. En février 2016, Lockheed Martin remportait quant à lui un contrat de recherche de 13,3 millions d’euros (20 millions de dollars) pour élaborer le design préliminaire de l’appareil. Cette fois-ci, l’agence américaine a partagé davantage de détails sur le futur X-plane, à commencer par son design et le calendrier des tests.

Avec une envergure de 9 mètres environ et une longueur de 28 mètres, l’appareil pèsera 14 651 kilogrammes avec un réservoir rempli. Le jet sera équipé d’un moteur General Electric F414. Le cockpit permettra de contenir un seul pilote. L’appareil devrait être capable de voler à 16 800 mètres d’altitude jusqu’à 1 590 km/h avec une vitesse de croisière de 1 512 km/h. Selon la NASA, comme elle l’avait indiqué précédemment, l’avion sera capable de franchir le mur du son en ne générant que 75 décibels, soit le “bruit d’une portière de voiture qui se ferme".

Si le calendrier de l’agence spatiale américaine est respecté, le nouvel X-plane devrait décoller en 2021 pour des premiers tests en vol. A partir de 2022, il devrait voler au-dessus de six villes américaines, pour récolter des données et l’avis des riverains. Ces informations seront ensuite transmises à la Federal Aviation Administration américaine et l’Organisation de l'aviation civile internationale qui décideront d'accorder ou non les certificats de navigation pour cet avion supersonique de nouvelle génération.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Space.com

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

Poster un nouveau commentaire

back-to-top