RTFlash

Matière

L'hydrogène pourrait contribuer pour 20 % à l'effort de réduction des émissions de CO2

Selon une étude du très sérieux cabinet McKinsey, l'hydrogène pourrait représenter près d'un cinquième de l'énergie totale consommée à l'horizon 2050 au niveau mondial. "Cela permettrait de réduire les émissions annuelles de CO2 d'environ 6 gigatonnes par rapport aux niveaux actuels et de contribuer ainsi, à hauteur de 20 %, à la diminution requise (environ 28 gigatonnes-équivalent CO2) pour limiter le réchauffement climatique à 2 degrés", assure cette étude.

Le Conseil de l'hydrogène, lancé début 2017 lors du Forum économique mondial de Davos, et qui réunit 18 multinationales - parmi lesquelles Air Liquide, Alstom, Audi, le groupe BMW, General Motors, Hyundai Motor, Statoil, Total, ou encore Toyota - considère "que l'hydrogène pourrait alimenter 10 à 15 millions de voitures et 500.000 camions d'ici à 2030, sans compter les nombreuses utilisations possibles dans d'autres secteurs".

Selon cette étude, publiée en marge de la 23e conférence climat de l'ONU (COP23) qui s'est tenue à Bonn (Allemagne), la demande annuelle d'hydrogène pourrait être multipliée par dix d'ici à 2050, et la filière "pourrait générer un chiffre d'affaires de 2.500 milliards de dollars et créer plus de 30 millions d'emplois à l'horizon 2050". L'étude précise cependant que, pour que ce scénario se réalise, il faudra réaliser un montant global d'investissements d'environ 280 milliards de dollars d'ici à 2030.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Bloomberg

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

    Poster un nouveau commentaire

back-to-top