RTFlash

Avenir

Kompai : un robot polyvalent au service des personnes âgées

Dans le cadre du projet européen de recherche Mobiserv, qui a regroupé neuf pays européens dont la France pendant trois ans, des chercheurs ont développé Kompai, un robot polyvalent conçu pour aider et assister les personnes âgées. Ce robot est à moitié humanoïde et ses jambes sont remplacées par des roues, pour le rendre plus mobile et moins coûteux à fabriquer. Muni de toute une batterie de capteurs mais également de plusieurs caméras et d'un écran tactile, il sera opérationnel en 2015 et destiné à l'assistance médicale et psychologique aux personnes âgées.

Cet androïde présente la particularité d'être totalement paramétrable, ce qui lui permet de pouvoir mieux s'adapter aux besoins spécifiques de chaque patient et à leur situation médico psychologique.

Ce robot devrait pouvoir remplir une multitude de tâches pour aider au quotidien des personnes âgées dépendantes. Sur le plan médical, il pourra bien entendu leur rappeler de prendre leurs médicaments et pourra également, si besoin est, prendre la tension ou le pouls. Mais ce robot pourra par ailleurs apporter un soutien psychologique en parlant de manière appropriée à ces personnes âgées, dans le but de faire travailler leur mémoire ou de leur prodiguer des conseils personnalisés.

Enfin, si le robot détecte une anomalie dans le comportement ou l'état de la personne, il pourra également déclencher une alerte en contactant un médecin ou un membre de la famille.

Ce robot peut communiquer simultanément par la voix de son écran tactile et les premiers essais en situation réelle chez les personnes dépendantes ont donné de bons résultats et montré un bon niveau d'interactivité et d'acceptation "coopérative" par les participants.

Interrogées sur leur ressenti face à la présence de cette machine, la plupart des personnes âgées ont indiqué qu'elles avaient rapidement "adopté" ce robot et qu'elles le considéraient un peu comme un animal de compagnie.

Le développement de robots fiables d'assistance et de compagnie pour les personnes âgées dépendantes constitue un enjeu majeur dans la perspective du vieillissement accéléré des sociétés européennes. On estime en effet que, d'ici 2060, le nombre de personnes âgées de plus de 65 ans aura doublé dans l'Union européenne. Quant au nombre d'octogénaires européens, il devrait pour sa part tripler à cette échéance.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Mobiserv

Gizmag

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

    Poster un nouveau commentaire

back-to-top