RTFlash

Avenir

Au Japon, les robots pourraient occuper la moitié des emplois dès 2035

Selon une étude menée par des chercheurs japonais, l'automatisation des entreprises nippones va s'accentuer dans les 20 prochaines années et d'ici 2035 la moitié des emplois nippons disponibles seront préemptés par des robots, prévoit une filiale du géant Nomura, spécialisée dans la recherche et l'analyse de données.

Les analystes de l'institut ont réalisé cette étude en partenariat avec l'Université d'Oxford qui avait déjà enquêté sur ce thème, en se concentrant cette fois sur les États-Unis et la Grande-Bretagne. Les chercheurs se sont intéressés, pour chaque mission étudiée, à la probabilité qu'elle avait d'être automatisée en fonction du degré de créativité qu'elle réclame. Ils ont ainsi établi que des agents dans les bureaux administratifs, la livraison de marchandise, la production agricole, n'avaient pas nécessairement besoin d'être des humains.

A l'inverse, l'écriture ou l'enseignement ne risquent pas d'être informatisées à court terme. Au final, sur plus de 600 emplois examinés "jusqu'à 49 % des emplois pourraient être remplacés par un système informatique". Les emplois potentiellement automatisables sont plus nombreux au Japon qu'aux États-Unis et au Royaume-Uni, où respectivement 47 % et 35 % des emplois sont menacés par les robots.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Engadget

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

    Poster un nouveau commentaire

back-to-top