RTFlash

Une interface naturelle rend le travail collaboratif plus humain

Une start-up française, NaturSoftware, a développé un outil, baptisé IRIS, qui propose une interface naturelle, c’est-à-dire capable de comprendre et de s’adapter aux formes humaines et intuitives de communication.

Le projet IRIS se base ainsi sur la reconnaissance vocale, gestuelle, faciale et émotionnelle pour aider les collaborateurs à être plus créatifs et plus performants. Plus besoin de souris ou de clavier, l’interface reconnaît l’utilisateur et s’adapte à lui. Un simple geste permet d’ouvrir l’interface en réalité augmentée.

Ce dispositif, présenté sous forme cubique, permet aux équipes, même à distance, de travailler sur des documents et des projets communs. Le dispositif IRIS est doté d’une intelligence artificielle nommée AVA qui, grâce au système de reconnaissance faciale, est capable de saisir l’état émotionnel du collaborateur.

Un algorithme calcule en effet son coefficient émotionnel qui sera recensé dans les données internes de l’entreprise et pourra ainsi aider les managers à fédérer leurs équipes. A première vue, ce système qui semble sorti tout droit de Minority Report a de quoi effrayer. Mais Ulysse Semde, son créateur, se veut rassurant.

Il n’est évidemment pas question de sonder le coefficient émotionnel individuel de chaque collaborateur et de récupérer des données émotionnelles de façon individuelle. Le dispositif ne recense que le coefficient émotionnel des équipes. C’est en ce sens que le projet entend rendre le travail collaboratif plus humain.

En outre, la solution IRIS ne se borne pas qu’au monde du travail. Son fondateur rappelle qu’elle peut être déclinable dans d’autres secteurs comme l’enseignement et le retail. Adaptée à l’école, l’interface en réalité virtuelle permet de “gammifier” le travail scolaire, de le rendre ludique et de faire "de l’enseignant un véritable super héros".

Plus encore, s’appuyant sur les techniques de télé présence, la solution permet aux enfants déscolarisés ou en situation de handicap, même à distance, de suivre le cours de la classe. Aussi, placée dans les commerces, la solution permet de fournir un service adapté et de mieux appréhender les besoins des consommateurs.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

L'Atelier

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

    Poster un nouveau commentaire

back-to-top