RTFlash

Intel va dévoiler sa première puce à la norme mobile WiMax

Intel va présenter sa première puce WiMax, une technologie de communication sans fil, destinée à répondre à la demande des opérateurs télécoms en solutions de remplacement au câble et au DSL pour les connexions internet haut débit. Le numéro un mondial des semi-conducteurs, qui voit dans cette norme une nouvelle source potentielle de profit, espère qu'elle pourra devenir aussi populaire que le Wi-Fi, une autre technologie de connexion sans fil, mais à plus courte portée. Intel estime également qu'elle devrait doper les ventes d'ordinateurs sur les marchés émergents, où les accès internet haut débit sont impossibles ou trop chers. Le succès du WiMax n'est pas assuré, les opérateurs télécoms investissant pour l'instant en priorité dans les réseaux cellulaires haut débit et dans le Wi-Fi.

Cette puce, qui répondait auparavant au nom de code de Rosedale, coûte environ 45 dollars. Elle est conçue pour connecter à internet, dans une maison, les appareils réceptionnant les signaux venant d'une borne WiMax. Plusieurs grands équipementiers de réseaux, comme l'Allemand Siemens et le Chinois Huawei Technologies proposeront également des produits intégrant Rosedale, a déclaré Intel.

Des opérateurs, comme BT Group, testent actuellement la technologie WiMax. Plusieurs projets sont également annoncés en Inde, aux Philippines, au Japon, en Afrique du Sud et en Russie. Les équipements nécessaires au WiMax sont actuellement trop chers pour permettre une large adoption de la norme, mais Intel et les équipementiers travaillent pour faire passer les coûts, actuellement compris entre 300 et 500 dollars, en deçà des 200 dollars, a déclaré Scott Richardson, responsable de l'activité haut débit sans fil d'Intel. "Notre vision et notre stratégie visent à faire réellement baisser le prix à ce niveau", a assuré Richardson. A la différence d'un réseau Wi-Fi, le WiMax permet de couvrir une ville entière via des bornes relais. Intel et les autres promoteurs de la technologie WiMax travaillent à l'adoption d'une nouvelle norme WiMax conçue pour les appareils mobiles.

Intel assure que la commercialisation de puces WiMax en silicium va permettre aux professionnels mais aussi aux particuliers de s'équiper en modems d'accès sans fil au haut débit en dépensant moins. "Les premiers déploiements vont permettre de connecter à l'internet à haut débit des zones reculées qui ne sont actuellement pas desservies par les lignes DSL ou le câble, et de relier aussi sans fil des immeubles distant de plusieurs kilomètres", ajoute le communiqué. Selon le directeur de la division Broadband Wireless d'Intel, la norme WiMax va permettre de relier à l'internet un milliard supplémentaire d'usagers.

PCW

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

Poster un nouveau commentaire

back-to-top