RTFlash

Des insectes espions, contrôlés à distance !

Les insectes peuvent réaliser beaucoup de choses qu'il est impossible aux humains de réaliser", ce sont les mots d'Isao Shimoyama, chef de l'équipe de recherche en micro - robotique, de l'Université de tokyo. "Les applications potentielles de ce travail pourraient être immenses pour l'humanité." Dans quelques années, des insectes contrôlés à distances et portant de mini caméras et autres capteurs pourraient être utilisés dans de nombreuses missions délicates, comme par exemple lors d'un tremblement de terre ou les insectes pourraient ramper sous les décombres afin de localiser les victimes ou éventuellement se glisser sous une porte pour des missions d'espionnage ou de surveillance. "Nous avons rencontré un incident la semaine dernière, lorsque nous avons envoyé un insecte dans un conduit d'aération pour une simple fuite d'air. Lorsque nous lui avons demandé de tourner à droite, il nous a répondu en nous demandant notre adresse email." S'amuse le professeur auxiliaire Isao Shimoyama, chef de l'équipe de recherche de bio robotique.

Le gouvernement japonais a considéré le projet assez crédible pour attribuer 5 millions de dollars à l'équipe de recherche en micro robotique du professeur Shimoyama, et aux biologistes à l'université de Tsukuba, un des principaux centre de recherches scientifiques au Japon.Les insectes minutieusement sélectionnés sont équipés d'une sorte de sac à dos high-tech, composés d'un ensemble de minuscules microprocesseurs et d'électrodes. Les ailes et les antennes sont remplacées. A la place des antennes les chercheurs ont adapté des électrodes émettant des impulsions. Les chercheurs envoient des signaux au sac à dos, qui stimulent les électrodes, les palpitations des électrodes permettent alors à l'insecte de tourner à droite, à gauche ou de continuer tout droit. D'après le professeur Shimoyama, "cette technologie n'est pas aussi difficile qu'elle en à l'air, la seule difficulté est de vraiment comprendre ce qui se passe dans le système nerveux de l'insecte."

InterCorr

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

    Poster un nouveau commentaire

back-to-top