RTFlash

La Grande Bretagne fait entrer Watson à l'hôpital

L’hôpital pour enfants Alder Hey à Liverpool va devenir l’un des premiers au monde à utiliser les capacités de diagnostic de Watson, le superordinateur d’IBM. L’intelligence artificielle permettra d’analyser rapidement l’historique médical des patients tout en se référant à de vastes archives de connaissances scientifiques. En effet, le système a déjà « lu » presque 15 millions de pages de littérature médicale et peut analyser les dossiers des patients et questionnaires médicaux pour suggérer diagnostics et traitements.

La première étape sera de développer un agent conversationnel (ou « chatbot ») qui répondra aux questions des patients et de leurs parents. Ceux-ci pourront converser avec le programme et trouver réponse à toutes leurs questions, de la nourriture et jeux de l’hôpital en passant par les procédures, anesthésiants et opérations chirurgicales.

Iain Hennessey, chirurgien pédiatrique et directeur clinique de l’innovation à Alder Hey, commente le dispositif : "Il y a beaucoup de questions que les gens ne posent pas au docteur parce qu’ils sont gênés, ne veulent pas avoir l’air bêtes ou nous faire perdre notre temps. Les gens sont aussi plus prompts à s’épancher quand ils parlent à une machine". Il continue : "Le chatbot peut aider à atténuer les peurs des enfants, ce qui signifie que nous pourrons opérer avec moins d’anesthésiants et donc moins de risques…"

Le moment venu, Watson sera également utilisé pour analyser les dossiers médicaux afin d’aider à établir des diagnostics, sans pour autant remplacer l’expertise humaine. Chaque année, l’hôpital Alder Hey soigne environ 270.000 enfants.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Business Cloud

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

    Poster un nouveau commentaire

back-to-top