RTFlash

Google vise la «suprématie quantique» pour la fin de l’année

Google est-il en passe de coiffer au poteau tous ses concurrents dans le domaine de l’informatique quantique ? D’après le magazine MIT Technology Review, le géant californien s’est donné comme objectif de créer une puce quantique d’au-moins 49 qubits avant la fin de l’année et de comparer ses performances avec les meilleurs supercalculateurs actuels, dans l’idée évidemment de faire mieux.

Une telle puce conférerait à Google une avance tellement importante dans ce domaine que John Martinis – le professeur qui pilote ces recherches au sein de la firme – n’a pas hésité à utiliser le terme de « suprématie quantique » à l’occasion de la conférence TechIgnite, qui s’est déroulée les 21-22 mars dernier.

De fait, la création d’une telle puce marquerait une étape importante dans ce domaine. La dernière puce quantique que Google a présentée ne compte que six qubits. Actuellement, les chercheurs de la firme sont en train de plancher sur des configurations de plus de 30 qubits. Le bond technologique prévu d’ici à fin 2017 est donc énorme. Pour autant, ce sera toujours largement insuffisant pour réellement envisager une utilisation commerciale du calcul quantique qui – rappelons-le – s’appuie sur les propriétés de la physique quantique pour considérablement augmenter les performances des supercalculateurs.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

01Net

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

    Poster un nouveau commentaire

back-to-top