RTFlash

Fonte des glaces : le point de non-retour

Des chercheurs des Universités de Brème en Allemagne et d’Innsbruck en Autriche viennent de démontrer dans une étude, publiée dans Nature Climate Change, que la fonte continue des glaces ne pourra être évitée dans la décennie à venir, même si la totalité des émissions était stoppée aujourd’hui. Selon cette étude, effectuer 500m en voiture contribue à faire fondre 1kg de glace.

L’objectif fixé à Paris lors de la COP21 est de limiter le réchauffement climatique à 2°C et si possible 1.5°C par rapport au niveau préindustriel. Que l’on se situe sur une trajectoire de réchauffement de 1.5°C ou 2°C, le résultat est globalement le même et la fonte des glaciers la même pour les 100 années à venir. En effet, plus d’un tiers de la masse des glaciers ne peut désormais plus être sauvée et disparaîtra de toute façon, même en prenant les mesures les plus ambitieuses qu’il soit.

Mais à plus long terme, l’atteinte de l’objectif de 1.5 ou 2°C n’aura pas les mêmes conséquences sur la fonte des glaces. La caractéristique des glaciers est qu’ils réagissent très lentement au changement climatique. Selon les chercheurs, si nous voulions conserver le volume actuel de glace, il faudrait revenir à un niveau de température égal à celui de l’époque préindustrielle.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

IDW

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

Poster un nouveau commentaire

back-to-top