RTFlash

Vivant

Les fluoroquinolones pourraient augmenter le risque d’anévrisme de l’aorte…

Parmi les antibiotiques, la famille des fluoroquinolones est l'une des plus utilisées dans le monde, mais ce type d'antibiotique n'est pas dénué d'effets secondaires, comme le risque de tendinite. Des chercheurs suédois de l'Institut Karolinska de Stockholm, dirigés par Björn Pasternak, se sont intéressés aux liens éventuels entre les traitements oraux par fluoroquinolones et le risque d’anévrisme aortique.

Cette équipe a étudié plus de 360 000 prescriptions de fluoroquinolones établies pour des adultes de plus de 50 ans, entre juillet 2006 et décembre 2013 en Suède. Ils ont comparé les données de ces patients, recueillies pendant 60 jours après le début du traitement, avec celles du même nombre d’individus ayant les mêmes caractéristiques (âge, antécédents, critères socio-démographiques, etc.), mais traités par amoxicilline.

Cette vaste analyse a permis de montrer que la prise de fluoroquinolones est associée à une augmentation de 66 % du risque d’anévrisme ou de dissection aortique au cours des 60 jours suivant le début du traitement. Sur la population étudiée, cette augmentation du risque correspond à 82 cas supplémentaires pour un million de traitements. Les fluoroquinolones ont la particularité de dégrader le collagène et d’autres composants structurels de la matrice extracellulaire et réduisent la production de collagène. Ce mécanisme pourrait expliquer cette association si elle était confirmée par d'autres travaux.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

BMJ

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

Poster un nouveau commentaire

back-to-top