RTFlash

Matière

Du fil de carbone pour remplacer le fil de cuivre

Des chercheurs de l'Université britannique de Cambridge, dirigés par Krzysztof Koziol, ont réussi à concevoir et à produire un nouveau type de fil de carbone, d'une solidité et d'une légèreté extrêmes. Ce nouveau matériau pourrait en outre se substituer un jour au cuivre dans les composants électroniques.

Bien que l'étude précise que "la commercialisation de ce nouveau type de fil de carbone nécessitera encore plusieurs années de recherche", les chercheurs se disent convaincus que ce nouveau matériau pourra un jour remplacer le cuivre.

Ce fil est composé de nanotubes de carbone et mesure un millimètre d'épaisseur. Dans sa version actuelle, il est dix fois plus léger que le fil de cuivre et 30 fois plus résistant.

Trouver des alternatives au cuivre pour transporter l'électricité est devenu un enjeu vital pour l'économie et l'industrie. Il faut en effet savoir qu’un gros satellite, pesant plus de 10 tonnes, est constitué pour plus du tiers de fils en cuivre. Autre exemple, un Boeing 747 contient environ 200 km de câbles à base de cuivre, ce qui représente plus de 2 tonnes de ce métal. Si le cuivre est un excellent conducteur électrique, il présente néanmoins l'inconvénient de s'oxyder et d'être sensible à la fatigue vibratoire, ce qui peut entraîner des défaillances très dommageables sur les circuits et composants électroniques.

Plusieurs études prévisionnelles montrent que la demande électrique mondiale risque d'augmenter de 60 à 80 % d'ici 2050. Pour faire face à cette consommation accrue, les réseaux de distribution électrique devront utiliser cinq fois plus de cuivre qu’actuellement si aucune autre alternative technologique fiable et économiquement compétitive n'est trouvée.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Cambridge

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

  • Jack Teste-Sert

    4/06/2016

    L'alternative à l'utilisation excessive de cuivre serait de développer beaucoup plus de solutions de fabrications d'énergie électrique décentralisées, à l'inverse des solutions en réseaux coûteux et défigurant les paysages aux risques de pannes augmentés...
    Donc, que l'on pousse l'industrie et la recherche prioritairement à l'autoproduction et l'autoconsommation.
    Voilà une volonté politique raisonnable vers plus d'auto-suffisance propre !

  • Jack Teste-Sert

    4/06/2016

    L'auto-suffisance énergétique est l'avenir ! Exemple : l'analyse de Comwatt, entre autres... http://www.wedemain.fr/La-startup-qui-veut-vous-liberer-du-reseau-EDF-gr...

  • Poster un nouveau commentaire

back-to-top