RTFlash

Du fer en intraveineuse contre la fibromyalgie

Selon une étude réalisée par des chercheurs américains de la Vanderbilt University, le carboxymaltose ferrique, une formule de fer administré par perfusion intraveineuse et utilisé dans la prise en charge de carences en fer, permettrait d'améliorer en toute sécurité les symptômes de la fibromyalgie, un trouble du système nerveux central.

Le fer pourrait jouer un rôle dans le développement et la sévérité de la fibromyalgie : caractérisée par une douleur chronique généralisée associée à de nombreux autres symptômes, notamment la fatigue, la dépression, l'anxiété et la raideur.

De précédentes recherches ont également révélé que la fibromyalgie était une caractéristique commune chez les patients présentant une anémie ferriprive et une thalassémie mineure. En outre, les patients présentant de faibles niveaux de fer ont un risque 5,6 fois plus élevé de développer la fibromyalgie. Enfin, les patients atteints de fibromyalgie ont très fréquemment des taux de fer inférieurs à ceux des personnes en bonne santé.

Cet essai montre que deux administrations séparées par au moins 7 jours et par injection de carboxymaltose ferrique, jusqu'à 1500 mg, peuvent améliorer les symptômes de la fibromyalgie, en toute sécurité. L’essai aveugle, randomisé, contrôlé contre placebo, compare les effets de ces 2 administrations d'Injectafer pour évaluer son efficacité et son innocuité chez 81 patients carencés en fer et fibromyalgiques, répartis pour recevoir des perfusions de 15 mg / kg d'Injectafer ou un placebo. Tous les patients ont reçu 2 injections, une le premier jour de l'étude et une seconde 5 jours plus tard. 42 jours après la seconde administration, les patients traités ont vu  une amélioration considérable de leur état.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Rhumatology

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

    Poster un nouveau commentaire

back-to-top