RTFlash

Le drone résistant aux flammes pour seconder les pompiers

Des chercheurs coréens de l'Université de Kaist (l'Institut supérieur coréen des sciences et technologies) ont travaillé à la création de drones-pompiers. L'idée est que les incendies qui se déclenchent dans des tours ou des immeubles hauts sont particulièrement difficiles à maîtriser pour les pompiers car la densité de l’espace urbain et la verticalité compliquent le contrôle des flammes. C’est la raison pour laquelle ces chercheurs ont développé un drone ignifugé. Baptisé FAROS (pour Fireproof Aerial RObot System), ce drone servira à détecter les feux dans les gratte-ciel et à transmettre des images en temps réel de l’intérieur des bâtiments.

Contrairement au CAROS (Climbing Aerial RObot System) - une version précédente de drone créé en 2014 - le FAROS peut escalader les murs et voler, ce qui lui permet de se déplacer facilement dans un site accidenté fait de débris et de cendres. Le drone se repère grâce à son altimètre, à sa centrale à inertie, à son scanner 2D et utilise sa caméra thermique pour identifier des objets ou des personnes dans l’immeuble.

FAROS est également capable de trouver le point de départ de l’incendie via une technologie spécifique de traitement de l’image. Des tests révèlent que le drone peut supporter une température de plus de 1000 degrés celsius pendant une minute. Une technologie qui sauvera probablement des vies.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

KAIST

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Eraole : l'avion hybride de demain

    Eraole : l'avion hybride de demain

    Les véhicules 100 % électriques existent, mais ils souffrent d'un défaut majeur : une autonomie encore très inférieure à celle des véhicules alimentés par des carburants dérivés du pétrole. Et pour ...

  • Airbus imprime en 3D le drone Thor

    Airbus imprime en 3D le drone Thor

    Airbus conforte son avance dans la fabrication additive. Après avoir dévoilé une cloison d’un A320 imprimée en 3D, l’avionneur vient de présenter, au salon de l’aéronautique de Berlin, un drone ...

  • Des avions plus verts pour un ciel plus pur

    Des avions plus verts pour un ciel plus pur

    Selon une étude canadienne, l’ajout de biocarburant issu d’huile de caméline au carburant conventionnel utilisé par les réacteurs d’avion réduit de 50 à 70 % le nombre et ...

Recommander cet article :

  • Jack Teste-Sert

    30/05/2016

    Le temps qu'on l'amène, le gratte-ciel pourrait être en cendres..., à moins que chaque gratte-ciel ait ses drones faisant pis-pis ! La sécurité de ces immenses tours est un cauchemar !

  • Poster un nouveau commentaire

back-to-top