RTFlash

Vivant

La créativité : une affaire de connexion entre les deux hémisphères du cerveau ?

Une étude italo-américaine vient de montrer que la qualité de la connexion entre les hémisphères du cerveau semble être un bon indicateur de la créativité chez l'homme. D'ailleurs, une précédente étude, publiée elle dans la revue Brain, avait montré que le cerveau d'Einstein était doté d'hémisphères droit et gauche particulièrement bien connectés l’un à l’autre.

Les statisticiens David Dunson (université Duke) et Daniele Durante (université de Padoue) ont analysé le réseau de connexions de la matière blanche entre 68 régions cérébrales distinctes chez des étudiants en bonne santé.

La matière blanche est l'ensemble des fibres des neurones connectant les différentes aires du cerveau. Elle jouerait un rôle important dans l'intelligence.

En amont, une équipe dirigée par le neuroscientifique Rex Jung de l'université du Nouveau-Mexique a d'abord utilisé une technique particulière d'IRM permettant aux chercheurs d'observer l'intérieur du cerveau d'une personne vivante et de tracer les chemins de tous les axones. Ces réseaux ont ensuite été modélisés par informatique et l'équipe de Jung a en parallèle utilisé divers tests pour évaluer la créativité (résoudre des problèmes de "pensée divergente", donner un maximum de réponses à des questions ouvertes, réaliser le plus de dessins géométriques possibles en cinq minutes, trouver des usages alternatifs à des objets du quotidien...).

Les participants ont également rempli un questionnaire sur leurs réalisations dans dix domaines, comprenant les arts visuels, la musique, l'écriture, la danse, la cuisine et la science. En combinant toutes ces données, les scientifiques ont attribué à chacun un score de créativité.

David Dunson et Daniele Durante ont créé des algorithmes capables d'analyser ces informations, d'identifier des différences entre les structures cérébrales des sujets étudiés et de les combiner avec le score de créativité. Résultat : ceux qui avaient un score de créativité beaucoup plus élevé possédaient davantage de connexions entre les deux hémisphères, et cela était d'autant plus marqué dans le lobe cérébral.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash 

Project Euclid

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

    Poster un nouveau commentaire

back-to-top