RTFlash

Les coraux disparaîtraient d'ici 40 ans

Les récifs de corail pourraient disparaître du fond des océans d'ici 2050 si aucune action n'est entreprise pour mettre fin aux activités qui menacent cette « forêt tropicale de la mer », prévient un rapport récemment publié.

Le réchauffement des mers lié aux changements climatiques, l'acidification des océans provoquée par les émissions de dioxyde de carbone, la navigation maritime, la surpêche et l'urbanisation des côtes menacent les coraux, dont dépend la vie de centaines de millions de personnes, indique le rapport du World Resources Institute (WRI), un centre de réflexion américain indépendant. La disparition des récifs représente aussi une énorme perte de biodiversité, puisqu'ils abritent environ le tiers des espèces marines répertoriées aujourd'hui à la surface du globe. Si la tendance se maintient, « plus de 90 % des récifs seront menacés d'ici 2030 et à peu près tous les récifs le seront d'ici 2050 », indique le rapport, qui compile des dizaines d'études.

Des activités locales comme la pêche intensive, l'urbanisation des côtes et la pollution constituent les menaces les plus directes sur les coraux, mettant directement en danger à court terme plus de 60 % de ces forêts aquatiques, peut-on lire dans le document.

Le réchauffement climatique a déjà causé des dégâts massifs, la hausse des températures provoquant un blanchiment des coraux, poursuit le rapport. Par ailleurs, l'acidification, qui est une conséquence des rejets accrus de CO2 dans l'atmosphère, menace la croissance des coraux et leur structure même, indique le rapport.

Radio Canada

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

Poster un nouveau commentaire

back-to-top