RTFlash

Le comportement des oiseaux serait plus influencé par l'environnement que par la génétique

En procédant à toute une série d'expériences sur le comportement du diamant mandarin, un petit oiseau australien, des chercheurs de l'Université d'Exeter et de l'Université de Hambourg ont réussi à montrer de façon fort convaincante que le comportement de ces oiseaux semblait davantage lié à l'évolution de leur environnement qu'à la génétique.

Pour parvenir à ces conclusions, les chercheurs ont évalué et noté la personnalité de plusieurs mâles et femelles adultes en les introduisant dans un milieu inconnu. Ils ont alors pu classer les individus selon leur curiosité et leur esprit d'initiative et d'exploration, dans la catégorie "hardis" ou "timides".

Ensuite, les chercheurs ont orienté la reproduction ces oiseaux de façon à ce que chacun se reproduise avec un partenaire de même catégorie. Les œufs provenant de ces accouplements ont alors été répartis dans les nids des oiseaux de manière à ce que chaque œuf issu d’individus "timides" éclose dans le nid d’individus "hardis" et vice-versa.

Les scientifiques ont alors constaté que, contrairement à ce qu'ils supposaient, le comportement et le caractère de ces oisillons étaient principalement influencé par l'environnement et non par leurs gènes.

"Nos travaux montrent que chez les diamants mandarins, des traits de personnalité peuvent être transmis d'une génération à l'autre par le comportement, et pas seulement par la génétique", souligne le Professeur Royle, de l'Université d'Exeter, qui ajoute "Même s'il convient d'être très prudent quant à l'extrapolation de nos observations à d'autres espèces, ces passionnantes observations relancent le débat sur la question du poids réciproque de l'environnement et des gènes dans le comportement et la personnalité".

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Biology Letters

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

    Recommander cet article :

  • Bonjour, je n'ai pas le meme avis que vous, je pense plutôt que les genes sont un facteur tres important. Je pznse que certaine genes favorisent certains caracteres que ca soit chez les mandarins ou chez les autres especes d'oiseaux. Vous oublier le facteur de l'aggressivité qui ne transmets pas par les genes l'aggréssivité viens au cours de la maturité de l'ouseaux.

  • Poster un nouveau commentaire

    back-to-top