RTFlash

Edito : Combien d’êtres humains pourront vivre ensemble sur la Terre ?

Selon les estimations des Nations Unies, la population mondiale atteint, cette semaine, les 7 milliards.

Il nous aura fallu des centaines de milliers d’années pour que la Terre accueille, vers 1800, son premier milliard d’habitants.

120 ans plus tard, vers 1920, le 2e milliard fut atteint.

40 ans plus tard, vers 1960, le 3e milliard fut franchi.

15 ans plus tard, vers 1974-1975, nous étions déjà 4 milliards.

Il n’a fallu que 13 ans de plus pour atteindre, en 1987, le 5e milliard.

Le sommet de l’accélération semble avoir été atteint 11 ans plus tard quand, en 1998, nous sommes arrivés à 6 milliards.

La courbe semble s’inverser puisqu’il aura fallu 13 ans, de 1998 à 2011, pour atteindre le 7e milliard.

Selon la Division de la Population des Nations Unies, ce ralentissement dans l’augmentation de la population de la Terre devrait se confirmer tout au long du XXIe siècle, puisqu’il faudrait 20 ans, pour chaque nouveau milliard, pour atteindre 9 milliards dans les années 2040 et même 40 ans pour atteindre le 10e milliard vers 2080.

Comme je l’ai déjà dit dans mon Edito du 7 octobre 2011, il y a suffisamment de terres cultivables sur notre planète pour nourrir 9 milliards d’êtres humains.

Ce n’est pas la quantité de la nourriture qui pose problème, mais bien sa répartition. En cette année 2011, alors que nous atteignons les 7 milliards, il y a encore 850 à 925 millions de personnes qui vivent en sous-alimentation chronique.

Cette répartition inégale de la nourriture repose sur une répartition injuste des richesses mondiales. Aujourd’hui, la moitié du Monde vit avec moins de 2 dollars par jour (36 % en Chine, 76 % en Inde).

Le caractère explosif de cette progression de la population mondiale repose sur le fait que ce sont les régions les plus pauvres qui voient leurs populations croître le plus rapidement.

Ainsi, selon les chiffres publiés par les Nations Unies, en 2022, l’Inde aura plus d’habitants que la Chine.

En 2040, l’Afrique subsaharienne aura plus d’habitants que l’Inde !

En 2100, il y aura 5 africains (subsahariens) pour 1 européen.

Si, potentiellement, il y aura assez de nourriture pour alimenter tout le monde, par contre, la capacité de notre Planète pour fournir à tous, l’eau douce, l’énergie naturelle, l’air non pollué, l’espace de vie, la diversité biologique, les matières premières nécessaires, la tolérance climatique, nous oblige à une réflexion qui ne s’était jamais imposée à l’Homme jusqu’à ce jour.

Déjà aujourd’hui, plus d’1 milliard de personnes n’ont pas accès à l’eau potable. Selon les Nations Unies, entre 2 et 7 milliards d’êtres humains seront confrontés à une pénurie d’eau en 2050.

La Terre d’aujourd’hui est la même que celle qui accueillit le premier homme, il y a quelques centaines de milliers d’années. Ses réserves ne sont pas infinies et, certains signes, comme l’évolution du climat, révèlent que de grands équilibres sont en train de se rompre.

Si nous n’attachions pas suffisamment d’attention à ces évolutions, la Terre a la capacité, elle l’a montré dans son passé, alors que l’Homme n’était pas encore là, de provoquer des changements fondamentaux (glaciations, montée des eaux, catastrophes climatiques) qui pourraient remettre les compteurs à zéro. L’Homme ne doit pas oublier qu’il n’est que de passage sur la Terre.

Aussi, au lieu de continuer à puiser, sans limites, dans les entrailles de la Terre, à rejeter nos déchets dans l’eau et l’atmosphère, à l’épuiser en voulant toujours obtenir plus, les 7 milliards d’êtres humains, que nous sommes dorénavant, devons, collectivement, réfléchir pour que nous n’allions pas vers la catastrophe.

Reprenant les 3 pouvoirs qui dominent le Monde : Le pouvoir par la violence, le pouvoir par l’argent et le pouvoir par le savoir, qu’elle est la meilleure option pour l’avenir ?

Le plus ancien des pouvoirs, celui qui ne connaît que la violence, est encore omniprésent sur notre Planète. De très nombreuses personnes pensent encore que seules des guerres ayant la capacité de tuer des centaines de millions de personnes (et nous en avons malheureusement les moyens) pourront enrayer cette irrésistible croissance de la population.

D’autres, beaucoup plus nombreux, pensent qu’il faut laisser faire le « Marché ». Les sociétés multinationales auront dorénavant plus de pouvoirs que les États. Ce sont elles qui, par le commerce, répartiront les richesses sur l’ensemble de la Planète. Pour l’illustrer, on vous citera l’évolution de la Chine dans ces dernières décennies. Ce qu’oublient les tenants de cette thèse, c’est que l’argent est, par définition, un produit limité dans sa quantité, sans quoi il perdrait toute sa valeur. Ce qui signifie que, lorsque le « Marché » oriente des milliards de milliards vers des pays à main d’œuvre peu onéreuse, ces milliards sont retirés aux pays les mieux nantis dont les habitants les plus pauvres souffrent. C’est ce qui se passe actuellement en Europe et aux États-Unis.

De loin, le meilleur pouvoir est le Pouvoir par le Savoir. Mais, pour cela, les États doivent retrouver tous leurs pouvoirs et ne plus hésiter quand ils veulent sanctionner les entités les plus anormalement riches de notre Planète. Nous entrerons dans une ère nouvelle de notre histoire quand tous les Pays du Monde se décideront, à l’unanimité, à percevoir un impôt sur chaque transaction financière.

Les milliards ainsi dégagés devront alors être confiés à une nouvelle organisation mondiale qui aura pour unique mission d’augmenter les savoirs de chaque habitant de notre Terre, et d’élever rapidement le niveau d’intelligence de l’ensemble de la population de notre planète. Ce n’est qu’à cette condition que nous n’irons pas vers la catastrophe.

René  TREGOUET

Sénateur Honoraire

Fondateur du Groupe de Prospective du Sénat

P.S. : J’ai puisé les données chiffrées de cet édito dans un excellent article, publié, dans le New York Times, le 23 Octobre 2011, par JOEL E COHEN, un biologiste mathématicien qui est à la tête du Laboratoire des Populations à l’Université Rockefeller et à la Columbia University.

New York Times

Nota : Erreur dans mon précédent édito sur la Conquête de l’Espace

Dans ce texte, j’écrivais : « l'ambitieux projet européen Galileo qui prévoit à terme pas moins de 30 satellites géostationnaires »

Or cela est faux.

Il y a bien des satellites géostationnaires dans le projet Galileo, mais seulement au nombre de 5, leur rôle étant de contrôler le fonctionnement des 25 autres qui évoluent en orbites plus basses (23 000 km) et inclinées (56° par rapport à l'équateur afin de couvrir les pôles). Il est en effet impossible de fournir un système de géolocalisation utilisable sur toute la surface du globe par un ensemble de satellites géostationnaires et donc nécessairement situés à la verticale de l'équateur.

Cette remarque m’a été transmise par Jacques LEGALLAND, un lecteur attentif de RT Flash que je remercie.

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • L'homme est-il violent par nature ?

    Edito : L'homme est-il violent par nature ?

    Depuis bientôt trois siècles, une querelle sans fin oppose ceux qui considèrent, avec Locke et Rousseau, que l'homme est par nature bon et pacifique et ne devient violent que contraint par la ...

  • Sommes-nous moins intelligents que nos ancêtres ?

    Edito : Sommes-nous moins intelligents que nos ancêtres ?

    Fin 2013, une équipe internationale avait publié dans la revue Intelligence un article qui affirmait que les hommes étaient plus intelligents à l'époque victorienne que ne le sont les populations ...

Recommander cet article :

  • Caty Green

    4/11/2011

    Génial, M. Trégouet ! La clarté de vos réflexions sur le choix entre les 3 voies me dépasse et m'encourage. J'ai toujours sauté dans mes écriture au sujet directement vers la limitation des naissances (et je pense d'autre solutions qui donne un impression trop naziste d'être agréable aujourd'hui, comme la stérilization, etc.). Mais vous avez nettement attaché le problème à ces racines.
    Et liaison il y en a entre la violence et l'argent : l'homme (voir plus loin) est programmé par la nature dès son début à dominer. La violence directe est moins chic maintenant que de se faire richissime, donc plus puissant, donc dans l'opinion généralisé, admirable. Il est bien vrai que la femme est capable d'imiter l'homme en cette comportement, mais ce n'est pas dans ces instincts de base comme espèce.
    Et ça m'amène au "plus loin" : je ne suis pas un homme, ni est-ce que je suis un Homme.
    Pourquoi pas m'inclure en faisant référence toujours à l'Humanité, ou à l'Etre Humaine. De changer cette habitude peut aider à la réussite d'une bataille de bien trop longue durée.

    Pouvez-vous me donner la permission de me servir de votre texte au sujet des 3 voies ? Bien sur, je donne toujours mes sources.

    Caty Green ctygrn@yahoo.com
    Il nous faut tous agir pour la justice sociale et économique,et pour
    une démographie mondiale équilibrée.
    We all have to work for social and economic justice, and
    a balanced world population.

  • merlin

    6/01/2015

    Tu parles de nourir 9 milliard, mais avec ou sans pétrole? Je ne suis pas sûr que tes données sois juste.

  • bruce

    12/03/2015

    Rockefeller ? Hmmm j'aime pas trop ce nom et encore moin son université... l'article est sympa mais avec ce nom comme source ça perd toutes crédibilité pour ceux qui me comprennent.

  • Fredo30400

    15/05/2016

    La limitation du nombre d'humains sur Terre à moins de 9 milliards au pic avant le lent déclin est tout à fait possible à la condition de lancer un vaste plan international pour l'Afrique. Car c'est l'Afrique qui va connaitre encore une grande croissance démographique jusqu'au nombre hallucinant de 4 milliards d'habitants en 2100 ! C'est évidemment trop et il y aura des catastrophes humanitaires encore jamais vues.
    Il faut donc d'urgence mettre en place une sorte de plan Marshall sur au moins 50ans qui engloberait tous les secteurs vitaux : sécurité, agriculture, éducation, industrie entre autres avec une priorité évidente à l'éducation de tous les jeunes Africains. On pourrait très bien dire en Occident que c'est pour réparer les dégâts de la traite des noirs, en Chine que c'est pour aider des pays qui en ont besoin, idem en Inde...Mais il faut payer maintenant pour que demain ne devienne pas un cauchemar.
    Le but étant de faire du continent africain une sorte de "laboratoire d'essais" sur ce qu'il convient de faire pour endiguer la pauvreté, développer de bonnes infrastructures, et permettre aux africaines de choisir quand avoir leurs enfants...

  • Jack Teste-Sert

    1/06/2016

    Ne se trompe-ton pas trop de perspective ? La pollution planétaire ne finira-t-elle pas par nous nuire plus gravement que toute autre effet humain à croyances folles, au train où vont l'empoisonnement des sols, de l'air, de l'eau ?

    L'on sait déjà que cette pollution porte énormément atteinte à nos santés, mais aussi à nos gènes et notre capacité de reproduction...!§!

    L'on parle d'extinction ou de diminutions limites des races "animales" (s'animent-mal ? L'humain... PAS ?) par déforestation. Mais, qu'en est-il du constat de l'impossibilité d'humains à vivre dans des désert sans forêts et plantes diversifiées..., jusqu'à se combattre comme des dingues...? Alors que l'on sait que c'est cette diversification végétale et animale qui prime sur le plan des équilibres durables.

    De même, l'on voudrait des humains tous pareils et presque tels des robots. Mais ils semble que des E.T. qui nous visitent aient un énorme problème de dégénérescence de race, au point de se servir en matériel génétique humain et animal sans nous en demander la permission !

    Qu'examinons-nous courageusement... à fond..., au lieu de perpétuer le passé avec seulement quelques vagues améliorations qui continuent à produire les mêmes dérives écologiques graves. Les technologies nous donnaient une chance d'acquérir plus de discernement et de sagesse, mais nous ne les avons guère saisies !§!

    Au point que plus aucune remise en question de cette fausse "croissance" n'est tolérée, tous les systèmes verrouillés en place en abusant tant et plus (comme Enron en cachant ses pertes sur le plan financier, les petites gens et salariés uniquement à en payer les frais...), autant pour l'énergie le nucléaire dangereux (celui au thorium moins risqué, connu dès le départ...) que pour le pétrole avec les fuels de schistes à fracturation polluantes et risquées...!§§§!

    En informatique, l'on a une fracture numérique exponentielle entre les pays riches et pauvres (le plus fou : avec les pollutions infâmes de nos déchets informatiques que l'on envoie chez eux)...!

    Mais l'on n'enseigne pas le plus simple et le plus propre aux jeunes d'Afrique et d'Asie de jouer la carte sage de l'information quantique intérieure ; telle que l'a vécue Nikola Tesla en méditant souvent ; et comme je le réussis moi-même depuis plus de 25 ans, recevant des plans à visualiser intérieurement. Plus besoin de CAO et autres outils complexes à pollutions programmées..., finissant désuets et jetés en pays "désertiques"...!!!

    Qui demande intérieurement d'avoir les meilleures solutions universelles propres et durables ? Personne ! L'on fait mine de ne pas pouvoir être informé par l'expérience cosmique infinie et éternelle continuellement mise à jour et disponible autant que demandée.

    Pourquoi donc ? Simplement parce que le culte sur Terre est resté bloqué sur le passé de dites réussites matérielles et commerciales en réseaux captifs et à rackets, prétendues "seules" à pouvoir nous "sauver". Cet aveuglement univoque à focale étroite nous perdra !

    Cela finira effectivement mal, et c'est à chacun de nous de se reprendre en main sans jouer comme aux USA aux acheteurs de bolides ruineux qui finissent par pourrir dans des garages à cause de trop d'embouteillages, les déserts brûlant pour un rien tout autour !

  • Quand on voit déjà le REFUS de s'entendre rien qu'en France pour traiter le problème des crues de la Seine avec la solution mondialement connue en Asie...; mais avec des terrasses rizières ENFIN bordées d'arbres ; qui a été indiquée avec plans joints à Mr Raffarin dès 2002...(!!!); l'on réalise à quel points les questions commerciales et industrielles "payantes rien qu'à court terme" on empoisonné les consciences sur Terre.. Et, éloigné les humains des problèmes de survie de base, se contentant de la technologie et de mesures urbaines technocratiques frileuses ou carrément récalcitrantes, pour les "résoudre"....

    Tant d'organismes existent pour faire semblant "analyser" les phénomènes de fond mais qui ne font rien pour organiser cela largement jusqu'à la réalisation finale, servant juste d'excuses politiques...
    Comme cela devrait se faire avec cette technique simple et propre d'AGROFORESTERIE redressée en amont d'un bassin versant pour éliminer le problème (l'organisme public Seine Grands Lacs informé ainsi que quelques maires concernés par ce problème récurant...).
    https://greenjillaroo.wordpress.com
    La formation de tous nos responsables locaux, nationaux et mondiaux est en cause,
    La climatologie paysagiste n'est pas le seul problème !
    La santé et la répartition correcte en campagne des populations les plus en rupture en est un de taille !
    La précarité grandissante des jeunes n'a aucune excuse !
    L'immigration massive non plus !

    L'ONU n'a pas les moyens qui devraient être les siens..., pas plus que les organismes de gestion des bassins versants qui devraient bannir le culte des barrages en béton !

    L'argent n'est pas une excuse, car la finance mondiale repose sur des choix artificiels qui peuvent être modifiés instantanément...!§!

    Comme de décider une fois pour toute que l'ONU ne soit plus le parent pauvre à décisions mondiales avortées et bloquées par quelques récalcitrants qui en font leur lutte personnelle..., mais le fournisseur d'un salaire mondial de base à tous ceux qui répondront aux critères de vouloir faire sains climatologues paysagistes sur le terrain !
    CHANGEONS et VITE ou sinon GARE !
    Un Airbus ou un TGV de plus à vitesse augmentée n'y changeront rien !

  • Jack Teste-Sert

    4/08/2016

    Lorsque l'on voit comme au Brésil, et surtout aux Philippines surpeuplées, combien d'adultes et de jeunes sont mis en prison par surpeuplement causés soit par de fausses croyances religieuses interdisant l'avortement (de quel droit ???), soit par des diktats rigides de "croissance" urbaine inacceptable pour faire population électorale trompée du tout au tout..., toute notre dite "civilisation avancée" donne à réfléchir !§!

  • Poster un nouveau commentaire

back-to-top