RTFlash

Vivant

Abeilles : des infrarouges contre les effets néfastes des insecticides

On sait que depuis plusieurs années, les abeilles connaissent une mortalité anormale sous les effets conjugués de plusieurs facteurs, parmi lesqels on trouve les néonicotinoïdes, un insecticide très violent qui décime les butineurs – abeilles bourdons, papillons.

Glen Jeffery a peut-être trouvé la solution dans son laboratoire de l’Institut d’ophtalmologie de l’University College de Londres. Ce scientifique anglais a testé sur des abeilles infectées aux néonicotinoïdes un traitement aux infrarouges. Les abeilles ayant bénéficié des infrarouges ont survécu.

Selon ces travaux, la lumière infrarouge à 670 nanomètres stimule la résistance des abeilles empoisonnées par les pesticides. Dans son expérience, les deux groupes d’abeilles ont été exposés aux néonicotinoïdes pendant dix jours. Le premier a été de moins en moins mobile et sa mortalité a fortement augmenté. Le second, traité aux infrarouges deux fois par jour pendant la période dite, a résisté, en se maintenant en pleine forme.

Ce traitement peut également être utilisé comme un préventif : « Cela bénéficie même aux abeilles qui ne sont pas contaminées par les pesticides, si bien que la thérapie lumineuse peut être une façon efficace de prévenir la mortalité des colonies exposées aux néonicotinoïdes », explique Glen Jeffery. Aujourd’hui, il travaille pour mettre au point une lampe pouvant être disposée dans les ruches.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Eurekalert

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

    Poster un nouveau commentaire

back-to-top